Comment faire pour assurer un bon entretien de sa cheminée?

La cheminée est un dispositif très utile pour avoir un foyer douillet et chaleureux durant les périodes rudes de l’hiver. Justement, avant la période d’usage de la cheminée, il est vivement conseillé d’assurer son entretien. Ce dernier passe évidemment par le ramonage. Il s’agit d’une technique de nettoyage propre à la cheminée. Le ramonage doit être réalisé régulièrement afin d’assurer son bon fonctionnement et aussi pour qu’elle puisse avoir une longue durée de vie. Mais comment y arriver ?

Penser à nettoyer le foyer de la cheminée

Le ramonage d’une cheminée est un procédé plus ou moins complexe, mais obligatoire. La loi impose d’ailleurs de le réaliser au moins une fois par an. En plus du simple fait d’avoir une cheminée en bon état, cette opération vise surtout à réduire les risques de feu de cheminée et aussi l’intoxication au monoxyde de carbone. Ceux qui n’ont pas encore eu à faire à ce type de travaux peuvent notamment faire appel à un professionnel comme cet artisan ramoneur dans le Gard pour un travail bien fait et pour obtenir un document essentiel à remettre à l’assurance. Dans d’autres cas, il est possible de le réaliser soi-même.

Pour commencer l’entretien de la cheminée, il est nécessaire de nettoyer le foyer ou l’insert. Cette étape consiste notamment à supprimer la suie, les cendres et les résidus via une balayette ou un aspirateur. Une fois la poussière disparue, le nettoyage se poursuit par l’usage d’une brosse dure imbibée d’un mélange d’eau chaude et de détergent ou du vinaigre blanc. Il faudra frotter jusqu’à un bon résultat avant de rincer à l’eau claire. Après cela, il faudra l’essuyer pour qu’elle soit essuyée.

S’occuper du manteau de la cheminée

Après le foyer, l’opération se poursuit par le nettoyage du manteau. Il consiste à se débarrasser du manteau son aspect noirci. Pour se faire, il est possible d’utiliser un mélange d’eau avec du bicarbonate de soude ou encore des cristaux de soude. L’usage d’une brosse dure sera indispensable pour éliminer les taches. Dans les cas où le manteau est très sale, il vaut mieux se tourner vers un mélange d’eau et de quelques gouttes d’acide chlorhydrique.

Mais en fonction de la matière de la cheminée, d’autres techniques peuvent être mises en œuvre. Pour une cheminée en brique, par exemple, l’huile de lin semble être une très bonne solution. Pour celle en pierre, le décrassage passe par l’usage de javel. Après cela, il est possible d’y appliquer une association de savon noir, d’eau bouillie et d’ammoniaque. Une pause de quelques heures sera indispensable pour laisser le produit agir. Pour une cheminée en marbre, il suffit d’utiliser une fine laine d’acier imbibée d’eau savonneuse.

Certes, le nettoyage peut être accessible, mais il est toujours conseillé d’éviter que la cheminée s’encrasse trop. Généralement, en prévention, il est recommandé de bien choisir le bois. Généralement, le contreplaqué, les restes de bois humides, les résineux, ou encore le bois peint sont à éviter. Encore, il faudra éviter de jeter les ordures ménagères dans la cheminée. Après cela, il est important de bien vérifier le joint.

Partagez cette information :
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email