Rénovation : Les différentes techniques d’isolation par l’intérieur

Faire des travaux de rénovation intérieure vise à améliorer le confort des pièces. Vous pouvez être amené à faire des réparations sur les murs, à les décaper, à poser de nouveaux revêtements et à appliquer de nouvelles couches de peinture. Mais avez-vous pensé à augmenter le confort thermique en posant des isolants ? Vous pouvez profiter de l’occasion pour les poser. Il y a plusieurs types d’isolants qui pourront vous aider à maintenir une température plus agréable et faire des économies d’énergie en même temps. Alors, comment faire ? Quelles sont les techniques à utiliser ? Trouvez ici quelques conseils pour vous aider dans votre choix.

Application d’isolant dans une structure : ossature bois ou métallique

Cette technique d’application d’isolant est peut-être celle qui offre le plus de liberté en matière d’isolation par l’intérieur. En, effet cette technique consiste à poser un isolant dans une structure indépendante fixée au mur. On peut ainsi l’appliquer sur un mur sans le fragiliser et sans le lester du poids de l’isolant. C’est une technique idéale pour les murs ayant des défauts ou ne semble pas assez robuste.

Le plus grand avantage avec cette technique c’est la possibilité d’utiliser plusieurs types d’isolants comme la laine de mouton ou de brebis, l’ouate de cellulose, le liège, la laine de coton et de chanvre, la fibre de bois, la laine de verre, de roche ou encore le verre cellulaire et le feutre de lin. On peut les intercaler dans l’ossature qu’ils soient sous forme de panneaux semi-rigides, de rouleaux, ou même en vrac que l’on peut soit déverser directement ou insuffler. Le tout est ensuite recouvert par le frein vapeur puis le parement intérieur se fixe sur des liteaux. Cette technique peut être avantageuse en termes de cout, et la pose des structures est assez simple.

Cette entreprise de rénovation dans le Val d’Oise sur ce site peut vous poser ces structures sans trop de soucis, et peut vous aider dans le choix de l’isolant.

Application directe de panneaux ou blocs

C’est l’une des solutions les plus simples en matière d’isolation par l’intérieur. En effet, cela consiste à coller directement sur le mur intérieur à l’aide de colle ou de chevilles des panneaux rigides ou semi-rigides.

Vous avez dans les magasins spécialisés plusieurs choix de panneaux fabriqués à base de ouate de cellulose, de polyuréthane, de polystyrène ou de fibre de bois. Les panneaux sont prêts à coller, car ils intègrent déjà l’isolant, le pare-vapeur et la couche de finition. Cette technique présente l’avantage de la préservation de surface, et ne nécessite plus de grands travaux de finition. Cependant, elle peut revenir assez coûteuse, car le prix des panneaux est plus cher.

Comme l’isolant est à coller directement sur les murs, il faut se faire aider par une entreprise de rénovation qui est plus amenée à choisir le type d’isolant et de colle adapté et compatible, et poser les panneaux de façon homogène.

Isolation projetée

Cette technique consiste à projeter directement l’isolant sur le mur intérieur. Elle peut ainsi recouvrir les défauts du support et s’immiscer dans les micros interstice pour une bonne isolation. Les isolants les plus utilisés pour cette technique sont le polyuréthane et la ouate de cellulose.

Cette technique requiert plus de travaux et nécessite quelques matériels spécifiques. Il faut alors les faire faire par une entreprise de rénovation.

Partagez cette information :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email