Humidité et fuites : comment protéger sa véranda?

La véranda est une extension de la maison, qui apporte de la convivialité, agrandit l’intérieur, et crée un puits de lumière. Pour profiter au maximum du confort offert par ce lieu et éviter les fuites d’eau, la mise en place d’une bonne isolation est indispensable.

Une véranda qui fuit se caractérise par la présence de flaques d’eau sur le sol, des traînées d’humidité sur les parois, ou des gouttes qui s’écrasent sur le mobilier et les objets décoratifs. Avant de réparer ces infiltrations, il est nécessaire d’en rechercher et identifier les causes.

L’infiltration d’eau peut abîmer le mobilier de véranda, et endommager les poutres en bois qui composent sa structure. Pour éviter ces désagréments, il est nécessaire de bien protéger la véranda.

Pour résoudre efficacement un problème de fuite d’eau dans une véranda, il est important d’effectuer le bon diagnostic, de localiser précisément la provenance de l’infiltration et d’analyser ses causes.

Une fuite dans une véranda peut avoir de nombreuses origines, dont principalement le toit, les joints et les carreaux.

Vérifier les gouttières et les chéneaux

Les fuites provenant du toit sont généralement causées par l’écoulement d’un excès d’eau, qui peut provoquer un débordement sur la véranda. Il est alors recommandé de vérifier, une fois par an, que les chéneaux et les gouttières ne sont pas obstrués par des feuilles ou des mousses, et de les débarrasser des détritus qui les encombrent.

Si les chéneaux et les gouttières se trouvent bouchés par l’accumulation de feuilles, de brindilles ou de mousses, alors ils ne peuvent plus remplir leur rôle efficacement. Ainsi, l’eau de pluie ne peut plus s’écouler normalement, et va se trouver un autre chemin en s’infiltrant dans la véranda.

Vérifier les jonctions entre la véranda et la maison

Il est fréquent qu’une usure des joints situés entre la fermeture de véranda et la maison, ou entre les vitrages, soit à l’origine de fuites d’eau. Avec le temps, ces joints peuvent en effet perdre en souplesse et efficacité. Une simple vérification permet de savoir s’ils doivent être remplacés ou réparés à l’aide de mastic transparent.

L’étanchéité entre la véranda et la maison est remise en cause par les éventuelles infiltrations d’eau au niveau des murs qui séparent ces deux espaces. Il s’agit d’un élément technique important à prendre en considération lors de la construction d’une véranda. Une jointure mal réalisée réduit la durabilité de l’étanchéité.

Il est possible d’installer un solin à la jonction entre le mur et le haut de la toiture de la véranda, pour assurer l’étanchéité. Il s’agit d’une bande profilée fabriquée en zinc, acier galvanisé ou aluminium.

La solution est choisie en fonction de de la pente et de la configuration du toit. L’eau s’évacue en effet moins vite quand la pente est faible, et l’étanchéité doit dans ce cas être particulièrement soignée.

Vérifier les plaques et les carreaux de la toiture

Des fissures peuvent survenir dans les plaques et les carreaux ce qui réduit les performances d’isolation thermique de la véranda. Au fil des années, et avec l’exposition répétée à l’humidité, aux UV et au gel, la toiture peut s’abîmer. Ces fissures apparaissent aussi à la suite d’un orage ou d’une forte intempérie, et il est possible de les réparer à l’aide d’une résine d’étanchéité. Dans ce dernier cas, l’assurance peut garantir un dédommagement, si le contrat souscrit comprend ces clauses.

Tous les matériaux de toiture peuvent se fissurer ou se casser, qu’il s’agisse de polycarbonate, de verre ou de panneaux sandwich. Face à ce phénomène, les fuites d’eau sont assurées. Les fissures sont des signes de fragilisation des matériaux exposés au froid et à la chaleur.

Pour une petite fissure, il est possible d’utiliser un mastic au silicone ou au polyuréthane, mais pour des fissures plus importantes il est préférable de remplacer les plaques détériorées ou de procéder à une rénovation de toiture.

Si les plaques sont intactes, alors il est possible que le problème se situe au niveau des joints des profilés, qui se durcissent par l’effet du soleil et finissent par perdre leur efficacité. Ces joints sont facilement remplacés.

Partagez cette information :
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email