Isolation de la façade par l’extérieur : quel type d’isolants utiliser?

DEVENIR REDACTEUR

Vous souhaitez rédiger des articles sur l’une de nos thématiques ? N’hésitez pas à consulter nos conditions d’utilisation. 

Une façade qui n’est pas correctement isolée cause plus de 20 % des pertes de chaleur à l’intérieur de la bâtisse. Ce qui crée un inconfort chez les habitants de celle-ci et entraine une utilisation excessive du chauffage. La consommation énergétique du foyer augmentera ainsi. Pour éviter cela, l’exécution de travaux d’isolation thermique est vivement recommandée. Cela implique la pose de nouveaux isolants qui peut se faire de deux manières. En effet, on distingue l’isolation thermique par l’intérieur (ITI) et l’isolation thermique par l’extérieur (ITE). Nous allons néanmoins nous intéresser à cette dernière. Plus précisément, nous allons voir quel type d’isolants utiliser dans le cadre de celle-ci.

Façade de maison : pourquoi privilégier l’ITE à l’ITI ?

Comme susmentionnée, une partie considérable de la chaleur à l’intérieur de la maison s’échappe par la façade. En assurant l’isolation de celle-ci, on peut pourtant réduire nos factures de chauffage à hauteur de 25 %. Pour obtenir un résultat optimal, il vaut mieux mettre en œuvre une ITE.

Comparée à l’isolation thermique par l’intérieur ou ITI, l’exécution d’une ITE est plus onéreuse. Cette technique est toutefois plus efficace. En effet, elle met fin aux ponts thermiques. On parvient de plus à préserver l’intégralité de la surface habitable à l’intérieur du logement malgré la pose des isolants.

Toutefois, il faut savoir que l’ITE est surtout exécutée à l’occasion d’une rénovation de façade. Pour cela, le recours aux services d’un ravaleur professionnel est préconisé.

Quel type d’isolant utilise-t-on dans le cadre d’une ITE?

Le choix des isolants pour une façade doit se faire en tenant compte de plusieurs facteurs. Il faut en effet se référer à la résistance thermique du matériau, à sa conductivité, à son épaisseur, à sa qualité et son prix. On peut porter notre choix sur des isolants minéraux, des isolants synthétiques ou des isolants naturels.

Les isolants minéraux 

Les laines minérales en font partie. Ces matériaux sont fréquemment utilisés pour une isolation de la façade par l’extérieur. Ils sont dotés d’une excellente performance thermique et acoustique. Ces isolants naturels sont en outre ininflammables.

Pour la mise en œuvre d’une ITE, on peut aussi utiliser de la laine de roche. Elles sont appréciées pour leur résistance à l’humidité et leur performance thermique. Toutefois, ce type d’isolant est assez onéreux. Sa pose est en outre assez contraignante. Pour cette tâche, il est recommandé de faire appel à une équipe de professionnel comme cette entreprise de ravalement à Melun sur ce site: https://www.ravalement-nettoyage-77.fr/entreprise-ravalement-facade-melun-77000.  

Les isolants naturels

Ce sont des matériaux à caractère écologique. Ils sont appréciés du fait de leur résistance au feu, à l’humidité et aux insectes. Dans la majorité des cas, on les obtient grâce à une production biologique. Ils sont de plus recyclables. La laine et la fibre de bois sont classées parmi ces isolants. Ils se caractérisent par leur durabilité. Il y a également le chanvre et la ouate de cellulose qui sont reconnus pour leur pouvoir de régulateur hygrométrique et leur spécificité antibactérienne.

On distingue en outre les isolants naturels d’origine animale tels que la laine de mouton et les plumes de canards.

Les isolants synthétiques

Ces isolants résistent parfaitement aux conditions climatiques les plus contraignantes. Il s’agit d’une part du polystyrène expansé ou PSE. S’il n’est pas le meilleur des isolants thermiques par l’extérieur, son prix est à la portée de tous. C’est un matériau léger, facile à poser et doté de de bonnes qualités thermiques.

D’autre part, on distingue le polystyrène expansé graphité qui se présente sous la forme de panneaux. Par rapport au PSE, son prix d’achat est assez conséquent. Cet isolant se caractérise par ses capacités thermiques optimales. Toutefois, il est assez complexe de poser les panneaux d’isolants.

Pour terminer, il y a la mousse résoliques vendue sous la forme de panneaux. À côté de ces spécificités thermiques, cet isolant est reconnu pour sa résistance au feu. C’est d’ailleurs le plus performant des isolants synthétiques. Il est néanmoins le plus couteux de tous.

IMPORTANT

Les informations présentées sur ce site doivent être interprétées avec prudence. Celles-ci sont rédigées par des rédacteurs pour le compte des entreprises qu’elles représentent afin de promouvoir leur produit, service ou entreprise.

Catégories