Isoler sa toiture grâce à la méthode « Sarking » : ce que vous devez savoir

Pour que l’isolation de la toiture soit efficace, l’installation de bons isolants est cruciale. Pour ce faire, le « Sarking » est l’une des méthodes auxquelles on peut avoir recours. Il s’agit en réalité d’une technique d’isolation thermique du toit par l’extérieur. Sa mise en œuvre est surtout recommandée pour les maisons construites en hauteur. Toutefois, les professionnels dans le domaine de la construction de bâtiment y ont de plus en plus recours. En effet, cette technique peut parfaitement s’adapter à tous les types de toits, et ce, peu importe le degré de leur inclinaison. Dans les paragraphes suivants, nous allons voir en quoi elle consiste, ses avantages et ses inconvénients.

La méthode Sarking : en quoi consiste-t-elle ?

Comme susmentionné, le Sarking est une technique d’isolation de la toiture par l’extérieur. Il figure parmi les méthodes les plus privilégiées par les spécialistes en travaux de toiture. Il est également désigné sous l’appellation « d’isolation continue ».

Sachez qu’il est envisageable de la mettre en œuvre lors de la construction d’une nouvelle toiture ou lors des travaux de rénovation. En effet, sa réalisation requiert l’élévation du toit. Les matériaux faisant office d’isolant seront ensuite directement posés entre la charpente et le revêtement. La plupart du temps, il s’agit de laine minérale (laine de roche ou laine de verre), de la laine de bois et de la mousse polyuréthane.

Quels sont les avantages qu’offre la méthode Sarking ?

Outre le fait qu’elle convient à tous les types de toiture, isoler son toit grâce à la méthode Sarking présente de nombreux avantages. En effet, elle vous permet de :

Gagner de l’espace

En isolant votre toiture de l’extérieur, vous avez tout à fait la possibilité d’aménager vos combles. Ce qui vous fera gagner quelques mètres carrés en plus puisque l’on procèdera aussi à la surélévation de du toit. Par contre, cette technique n’implique aucune modification de l’intérieur. En conséquence, l’espace habitable reste intact. Les lieux demeureront d’ailleurs habitables malgré les travaux. Toutefois, nous vous conseillons de passer par un couvreur professionnel pour la pose des isolants.

Faire des économies

Vous bénéficierez d’une isolation thermique optimale en optant pour la méthode Sarking. En effet, la toiture sera plus étanche à l’eau et à l’air avec la mise en place des voliges pleines. Le climat  à l’intérieur de la maison va aussi être conditionné par ce système d’isolation. Vous utiliseriez ainsi de moins en moins votre climatisation et votre chauffage électrique. Ce qui réduira considérablement vos dépenses en facture d’électricité.

Améliorer la décoration intérieure

Certes, la méthode Sarking n’affecte pas l’aspect intérieur de la bâtisse. Cependant, elle vous laisse la possibilité de laisser vos voliges apparentes à titre décoratif. Les travaux sont donc l’occasion de personnaliser la charpente. En revanche, pour un bon rendu, nous vous incitons à utiliser des matériaux de bonne qualité lors des travaux de finition. En outre, nous vous conseillons de solliciter l’aide de ce couvreur professionnel en Dordogne.

Comment s’opère l’installation des isolants par la méthode Sarking ?  

Le Sarking est une technique qui s’opère aisément. En effet, des panneaux rigides, très maniables, vont être installés sur la charpente. Cependant, la réalisation de cette tâche requiert beaucoup de minutie. De ce fait, voici les étapes par lesquelles il faut passer.

Étape 1 : la pose les chevrons

Pour commencer, il faudra mettre à nu la charpente initiale pour permettre la pose des chevrons et des contre-chevrons. Ces derniers remplissent un double rôle. D’une part, ils soutiennent les isolants et le toit. D’autre part, ils garantissent l’aération de la toiture.

Étape 2 : l’installation du platelage et de l’isolant

Le platelage est fixé aux chevrons. Il doit être fait en bois massif. Quant à son épaisseur, il doit faire plus de 18mm. Cette norme a été imposée par les règlementations d’incendie. Ces consignes devront, de ce fait, être scrupuleusement observées. Les travaux se poursuivent avec l’installation du frein à vapeur. Malgré qu’elle ne soit pas obligatoire, sa réalisation est vivement recommandée pour assurer la bonne étanchéité. La pose des isolants termine cette étape.

Étape 3 : la fixation des lattes et des contre-lattes

Les isolants seront installés entre les lattes et les chevrons.

Étape 4 : la mise en place la couverture  

Pour terminer les travaux, on viendra replacer le revêtement du toit. Comme vous avez pu constater, l’isolation de la toiture par la méthode Sarking prend du temps. Sa délicatesse et sa complexité nécessitent la maitrise d’une bonne technique et une grande expertise. C’est pourquoi il est plus judicieux de laisser son exécution à la charge d’un professionnel en travaux de toiture.     

Partagez cette information :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email