Les travaux de toiture permettent-ils réellement d’économiser de l’énergie?

DEVENIR REDACTEUR

Vous souhaitez rédiger des articles sur l’une de nos thématiques ? N’hésitez pas à consulter nos conditions d’utilisation. 

Lorsqu’il se retrouve dans un état délabré, le toit occasionne des déperditions considérables d’énergie dans la maison. Plus exactement, lus de 30 % de la chaleur à l’intérieur de celle-ci s’échappe par ses parois. Une telle perte a de conséquences considérables sur les dépenses en électricité et le confort des habitants. Pour les éviter, des travaux de toiture devront être engagés. Mais leur exécution permet-elle de réaliser une économie d’énergie ? Nous en parlons dans les lignes suivantes.

Quelles sont les causes de la déperdition énergétique par la toiture ?

Comme susmentionnée, plus d’un tiers de la chaleur intérieure s’échappe par le toit. Ce dernier est ainsi à l’origine de la surconsommation en chauffage qui représente 66 % des dépenses en hiver. Pour y remédier, il est crucial d’identifier au préalable la provenance de ces déperditions. Dans la majorité des cas, celles-ci résultent de :

  • la défaillance du système d’isolation au niveau de la toiture ;
  • la dégradation des matériaux de couverture ;
  • du défaut d’étanchéité de la structure, c’est-à-dire la présence de fuites d’eau ou d’air.

Pour mettre fin une bonne fois pour toutes à ce type de problème, des travaux de rénovation énergétique devront être envisagés. Pour cela, il est conseillé de faire appel à une entreprise de couverture dans l’Aude.

Les travaux d’isolation comme principale source d’économie d’énergie

Certes, le remplacement de tuiles endommagées fait partie des solutions permettant de restreindre les déperditions énergétiques. Pour améliorer les performances thermiques du toit, la meilleure solution est d’engager des travaux d’isolation. Pour cela, vous pouvez recourir à deux techniques différentes à savoir l’isolation thermique par l’intérieur (ITI) et l’isolation thermique par l’extérieur (ITE).

Les couvreurs professionnels ont tendance à privilégier cette deuxième technique. Ceci s’explique par son efficacité et la facilité de sa mise en œuvre. Par ailleurs, les travaux qui en découlent sont relativement onéreux. En effet, l’ITE implique la dépose des matériaux de couverture. C’est pourquoi elle est surtout utilisée dans le cadre de la rénovation ou de la construction d’une toiture neuve.

À titre d’information, différentes sortes de matériaux sont utilisés en tant qu’isolants. On peut par exemple citer la laine de verre, la ouate de cellulose, la laine minérale pour isoler les combles. Pour l’isolation de la toiture, on peut se servir de la laine de roche ou encore du polyuréthane.  

Dans tous les cas, nous vous encourageons à solliciter l’avis d’un artisan couvreur quant au choix d’isolants à mettre en place. Pour garantir leur efficacité, il est d’ailleurs préconisé de lui confier leur pose.

Travaux d’isolation de toiture : quelles sont les aides disponibles ?

L’État encourage vivement les foyers à engager des travaux visant à réduire leur consommation énergétique. Il a donc instauré un système d’aide. Il y a par exemple le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE. Une déduction de 30 % sur les frais des travaux d’isolation est accordée par l’État. Pour en bénéficier, il faudra néanmoins remplir les conditions d’éligibilité. Parmi ces dernières, il y a l’obligation de recourir à une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour les travaux.

Il existe néanmoins d’autres formes d’aides. Certaines d’entre elles ne peuvent pas être cumulées. En l’occurrence, il s’agit de l’écoprêt à taux zéro, l’aide de l’Anah, la prime d’Énergie et la TVA à taux réduit.

IMPORTANT

Les informations présentées sur ce site doivent être interprétées avec prudence. Celles-ci sont rédigées par des rédacteurs pour le compte des entreprises qu’elles représentent afin de promouvoir leur produit, service ou entreprise.

Catégories